Non classé

Rédiger un calendrier alimentaire pour l’ainé dans la maison

Dire que les personnes âgées ont beaucoup d’appétit, c’est complètement faux. Une fois que l’on a atteint la soixantaine d’années, on a du mal à avaler le repas, on a même une préférence et quelques fois, nos caprices peuvent être néfastes pour notre santé.

Adopter une alimentation équilibrée

N’attendez pas de souffler vos bougies de cinquante ans avant de prendre soin de votre alimentation. Commencez à manger une variété de produits chaque jour, et essayez de varier le menu. Sachez que tous les aliments sont bons, tant qu’ils sont propres et frais et préparés avec soin. Le souci majeur des ainées est de tomber malade à cause d’un mal nutrition ou de déshydratation ou de trouble digestifs et enfin, le problème de cholestérol.

Les aliments prioritaires 

La formule de cinq fruits et cinq légumes par jour est très efficace, et tout le monde doit respecter cette norme. En ajoutant les protéines animales, telles que de la viande, du poisson ou des œufs sur le repas. Les produits laitiers sont également très utiles pour les ainés. Le pain ou les aliments féculents peuvent rester un aliment habituel pour les personnes âgées. Il y a beaucoup de vieux qui ont déjà choisi leur régime alimentaire, c’est une habitude qu’il ne faut pas changer, mais juste renforcer. Par exemple, en cas de régime végétarien, la viande peut se remplacer par des légumes secs ou des céréales. Une personne même en régime doit manger 3 repas par jour, et boire de l’eau.

Le côté sport pour les ainés

La marche est très sollicitée pour les vieux. Et pour ne pas trop se fatiguer, on peut diviser en deux les 30 minutes de marches à pied. Il ne s’agit pas de courir, mais de marcher, de monter et descendre quelques marches d’escalier, et de bien travailler sa respiration durant les épreuves physiques. 

Enfin, le tabac et l’alcool sont des caprices à laisser de côté quand on a atteint un certain âge.